AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Cause darling I'm a nightmare dressed like a daydream (Andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ▪ new york times
MEMBRE ▪ new york times
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé(e) à New York le : 01/04/2016 . J'ai envoyé : 244 mails. J'ai : 24 Actuellement, je gagne : 902 dollars. On me confond souvent avec : la magnifique Phoebe Tonkin. Je dois mon jolie minois à : Blondie et mon pseudo sur la toile est : Spf.

▪ Multis-comptes ▪ : Seule et unique

Cause darling I'm a nightmare dressed like a daydream (Andrew), Mar 5 Avr - 17:02

Azaëlle était dans une situation délicate. Voir même carrément dans la merde. Et tout ça à cause d'un homme bien évidemment. Pas de n'importe quel homme il fallait bien l'avouer. Il s'agissait d'Andrew Van Der Woodson. Non seulement il était l'héritier d'une des plus grandes fortunes de New York mais il était également le célibataire le plus prisé de la ville d'après le grand magazine Forbes. Rien que ça. Vu le milieu dont elle faisait partie la jeune femme avait l'habitude de côtoyer les apollon dotés d'un tel pedigree. Mais Andrew avait un petit quelque chose en plus. Il était lui aussi étudiant en droit. Etant seulement une année en avance sur Azaëlle ils s'étaient fréquenté très souvent, participant aux même fêtes et évoluant dans les mêmes cercles. Et maintenant qu'ils travaillaient tous les deux en tant que stagiaires dans le même cabinet d'avocats ils se voyaient quotidiennement. Le jeune homme était brillant et ressemblait à Azaëlle sur bien des points. Tant et si bien qui s'étaient vite devenus plus que des amis. Ils ne formaient pas non plus un couple à proprement parlé, il ne fallait pas non plus rêver. Ils se rendaient plutôt mutuellement service disons, partageant de délicieux moment en toute intimité dès que l'un ou l'autre en ressentait l'envie. Pour faire court ils étaient sex friends. Une relation sans engagements et sans contraintes consentie par les deux jeunes gens et cela leur convenaient très bien. Ni l'un ni l'autre n'en espérait ni même n'en voulait plus. Pas de jalousie ou de possessivité entre eux, du moins en étaient-ils persuadés.

Jusque là pas de quoi fouetter un chat. Hormis si on ajouté le fait qu'Azaëlle venait tout juste d'apprendre que son bel amant était fiancé. Encore une fois cela n'aurait pas dû la mettre dans tous ses états. Sauf que l'heureuse élue n'était autre que Pryma, la sœur jumelle d'Azaëlle. Là, c'était une tout autre histoire. Coucher avec le fiancé d'une personne qu'on ne connaissait pas c'était déjà délicat, mais si en plus il s'agit de sa propre sœur cela devenait tout de suite un problème monstrueux. Et cet idiot ne lui avait rien dit. Rien. Pas un mot, un coup de fil ni même un pigeon voyageur. La colère était un mot trop faible pour décrire l'état d'Azaëlle. Elle était tout simplement hors d'elle. En futur avocat il avait plutôt intérêt d'avoir une bonne raison, une excuse n'importe quoi pour plaider sa cause parce que la jeune femme allait lui demander des compte. Et l'addition promettait d'être salée.

Avant qu'Azaëlle ne découvre le pot aux roses ils avaient convenu de se retrouver chez lui, au luxueux pethouse des Van Der Woodson au plein cœur de l'Upper East Side. Cela aurait dû être l’occasion de retrouver seuls afin de passer quelques heures pleines de sensualités loin des regards. Mais il y avait à présent un léger changement de programme. Azaëlle fulminait intérieurement en regardant les chiffres de l'ascenseur se succéder. Lorsque les portes s'ouvrit sur l'appartement grandiose elle avait le sourire aux lèvres. Mais son air était sombre ne laissait présager rien de bon. Elle le trouva là égal à lui même, comme si de rien n'était. Il s'avança vrai elle mais elle resta de marbre se contentant de demandait de façon innocente.

"- On est bien seuls ici?"

Il ne manquerait plus que quelqu'un apprenne pour eux deux. Elle le laissa lui répondre affirmativement avant de se débarrasser de son manteau et de s'installer sur le canapé hors de prix. Les bras étendus sur le dossier, les jambes croisées et le regard planté dans le sien elle ouvrit à nouveau la bouche avec le plus grand sérieux.

"- Tu n'as rien à me dire?"

_________________
Counting Stars
Dernièrement, j'ai perdu le sommeil en rêvant à ce que nous pourrions être. Mais chéri, j'ai beaucoup prié. J'ai dit on ne compte plus les dollars nous allons compter les étoiles. Je ressens l'amour et je le sens brûler le long de cette rivière, chaque méandre. Hope est un mot de quatre lettres. Prends cet argent et regarde-le brûler. ☆ ☆ ☆
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ▪ new york times
MEMBRE ▪ new york times
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé(e) à New York le : 01/04/2016 . J'ai envoyé : 45 Actuellement, je gagne : 114 dollars. On me confond souvent avec : le parfait Sean O'pry. Je dois mon jolie minois à : (c) tearsflight. et mon pseudo sur la toile est : ©OOKIES.

▪ Multis-comptes ▪ : VDW me convient parfaitement.

Re: Cause darling I'm a nightmare dressed like a daydream (Andrew), Mar 12 Avr - 1:15


Cause darling I'm a nightmare dressed like a daydream.
feat. Azaëlle Fitzgerald
Je ne pensais pas que ça allait m'arriver à moi, j'ai rien demander et voilà que je suis fiancé à une fille que je connais à peine. Bien-sûr que je ne veux pas de ce mariage, je trouve que c'est une idée stupide que d'unir sa famille à la mienne, c'est une Fitgerald, moi un Van Der Woodson, enfin oui ce sont deux des familles les plus riches et puissantes de New-York et alors ? Pourquoi ce mariage ? C'est juste pour consolider la fusion des deux entreprises familiales, rien que ça et je trouve ça abusé. Evidemment sur le coup ça ne m'a pas fait tilt quand mes parents m'ont annoncé mes fiançailles avec Pryma Fitzgerald, sur le coup je n'ai pas pensé à Azaëlle, qui n'est autre que sa soeur et aussi mon amante depuis un moment déjà. Donc je me retrouve dans une position délicate vis-à-vis d'elle et entre nous ça ne sert à rien que je la mette au courant, même si ça aurait été plus distingué de ma part, mais je sais qu'elle est déjà au courant, sa famille l'a forcément mise au courant et franchement j'adore notre relation et que je me fiance à sa sœur, vient tout compliquer. Je lui avais quand même dit de venir me rejoindre chez moi, comme à chaque fois, enfin la plupart des fois, elle ne vient pas quand ma famille est présente, oui parce que je partage ce splendide penthouse avec tous les membres de ma famille donc par respect pour eux, je ne m'envois pas en l'air à côté d'eux, question d'éthique après tout, quand c'est le cas, on se voit ailleurs. Mais j'étais sûr que personne n'allait être là, mon père est au siège de la compagnie, ma mère en train de voir les derniers préparatifs d'un prochain gala de charité et mon frère et mes sœurs sont à Columbia. Je venais de rentrer du cabinet d'avocat, et je savais qu'Az n'allait pas tarder à arriver, on travaille ensemble, et oui, un point commun de plus, c'est d'ailleurs comme ça qu'on a vraiment fait connaissance pour ensuite passer des moments intimes et intenses. Elle arrivait par l'ascenseur et je me dirigeais vers elle dès qu'elle fut dans le penthouse, un air des plus normal sur son visage et elle voulait savoir si nous étions seuls « Oui ne t'en fais pas. » lui dis-je alors qu'elle se débarassait de son sac et de son manteau avant de faire comme chez elle pour aller s'asseoir dans le canapé, je la suivais bien entendu et je savais que j'allais lui devoir des explications. Ça ne loupait pas, aussitôt assise, son regard était planté dans le mien, je restais planté debout devant elle les bras croisés contre ma poitrine, elle voulait des réponses « Si mais tu es déjà au courante visiblement. Je comptais te le dire mais il semble que ta famille est été plus rapide. » je gardais un petit sourire avant de m'asseoir à côté d'elle. « Je connais même pas Pryma quoi, ce mariage est complètement insensé. » lui dis-je en tout honnêteté sans la regarder pour autant, ouais parce que je sentais que bientôt il fallait aborder le sujet de notre relation et je voulais pas.

© MADE BY SEAWOLF.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cause darling I'm a nightmare dressed like a daydream (Andrew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» darling i'm a nightmare dressed like a daydream /holly.
» cause darling i'm a nightmare dressed like a daydream. {luyen}
» cause darling i'm a nightmare dressed like a daydream + lexie.
» Peyton ~ i'm a nightmare dressed like a daydream
» Darling de Famosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ COSMOPOLITAN :: New york city :: Manhattan :: The housing neighborhood-
Sauter vers: