AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Sisters share chilhood memories and grown up dreams (Fitz family)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE ▪ new york times
MEMBRE ▪ new york times
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé(e) à New York le : 01/04/2016 . J'ai envoyé : 244 mails. J'ai : 24 Actuellement, je gagne : 902 dollars. On me confond souvent avec : la magnifique Phoebe Tonkin. Je dois mon jolie minois à : Blondie et mon pseudo sur la toile est : Spf.

▪ Multis-comptes ▪ : Seule et unique

Sisters share chilhood memories and grown up dreams (Fitz family), Lun 4 Avr - 12:44

Home sweet home. Enfin plus ou moins. Azaëlle avait toujours eu un peu de mal avec la demeure familiale. Trop grande, trop propre, trop froide. La grande bicoque sans âme, voilà comment elle l'appelait. Les murs de cette maison décorée avec soin n'avaient pour ainsi dire jamais vu un vrai repas de famille. Les parents, les enfants assis autour de bons petits plats à se raconter leur journée et à rire de tout et de rien. Ce n'était pas du tout le genre de la famille Fitzgerald hormis lorsqu'ils recevaient des invités de marques. Maman Fitz surtout tenait à renvoyer l'image d'une famille modèle à ses homologues politiques. Que des conneries. Les seules années où il y avait un peu de vie ici c'était lorsque les quatre enfants y vivaient encore. Ils jouaient à cache-cache dans les placards, à chat dans le grand salon, sautaient sur les beaux canapés en cuir et remplissaient cette maison de joie et de grands éclats de rire. A défaut d'avoir des parents présents ils s'étaient leur petit univers à eux, leur royaume peuplait d'amis imaginaires et de monstres sous les lits. Azaëlle avait toujours un petit pincement au cœur en repensant à cette époque. Ce temps était loin derrière eux désormais mais l'étudiante en droit n'aurait pas dit non si on lui proposait de retourne en enfance ne serait-ce qu'un jour de plus.

Voilà à quoi elle pensait en ce garant devant la belle maison de famille. Son père devait être là mais sa mère était sans doute absente. Elle avait tout de même une boule au ventre, les tensions avec son paternel étant toujours présentes depuis son adolescence. Même si elle avait aujourd'hui tout de la fille parfaite avec ses études brillantes, ses tenues implacables et le parfum luxueux qu'elle portait au creux du cou. Inspirant une dernière fois pour se donner du courage elle sortit de sa voiture. Elle espérait juste que ses sœurs et son frère étaient là. Elle fut accueilli par le majordome qui la débarrassa de son manteau. Elle le salua avec un grand sourire avant de lui demander quelques nouvelles de sa famille. Azaëlle avait toujours été agréable avec les employés de la maison hormis avec les nourrices qu'elle faisait tourner en bourrique avec la plus grand plaisir quand elle était petite fille. Ses talons résonnant sur le parquet coûteux elle dit à voix haute pour ne pas passer son temps à chercher dans toutes les pièces de la maison.

"- Coucou je suis de retour. Il y a quelqu'un?"

_________________
Counting Stars
Dernièrement, j'ai perdu le sommeil en rêvant à ce que nous pourrions être. Mais chéri, j'ai beaucoup prié. J'ai dit on ne compte plus les dollars nous allons compter les étoiles. Je ressens l'amour et je le sens brûler le long de cette rivière, chaque méandre. Hope est un mot de quatre lettres. Prends cet argent et regarde-le brûler. ☆ ☆ ☆
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MEMBRE ▪ entertainment weekly
MEMBRE ▪ entertainment weekly
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé(e) à New York le : 02/04/2016 . J'ai envoyé : 160 mails. J'ai : 25 Actuellement, je gagne : 290 dollars. On me confond souvent avec : daisy ridley. Je dois mon jolie minois à : redwyne. et mon pseudo sur la toile est : spf.

▪ Multis-comptes ▪ : aucun.

Re: Sisters share chilhood memories and grown up dreams (Fitz family), Lun 4 Avr - 20:23

Le week-end, c'était un peu comme des réunions de famille. Enfin, ça dépendait si la mère Fitzgerald était rentrée de voyages ou pas. En général, Poppy éviter de rendre visite à son père lorsqu'elle savait que sa mère était présente. Les réunions se transformaient en business. La maison était alors en général un show où se pavanaient tous les invités de marque. Poppy les avait assez subit dans sa jeunesse pour être assez folle et apprécier tout cela. La seule chose que sa mère avait pu lui dire à l'une de ses petites soirées, c'est qu'elle devrait se couvrir ses petits bras boudinés. Poppy avait simplement levé les yeux au ciel, bredouillé quelque chose dans sa barbe et parti chercher de quoi se couvrir. Heureusement qu'il y avait eu les petits fours, la seule raison qui ne l'avais fait monter dans sa chambre directement.
Bref, cette fois, l'appartement était libre et elle pouvait enfin partir. En plus, Azaëlle venait alors elle devait au moins passer le bonjour. Comme par magie, le père d'Ezra s'était garé tout juste devant l'entrée de son appartement à Brooklyn. Il lui demandait comment elle allait et elle lui répondut par l'affirmative. Poppy s'enfonça dans la voiture, son jean boyfriend et un petit haut sur elle, sans oublier sa casquette R2D2. Une fois arrivés, elle sortit et respira un grand coup. La maison s'étendait de toute sa hauteur. Poppy ne l'avait clairement pas manqué, excepté sa chambre. Elle entra et vit tout de suite Azaëlle se tenant droite sur le parquet de la salle de réception. Elle semblait venir à l'instant.
Hey Aza'.
Poppy lui sourit de toutes ses dents lorsque la dénommée se retourner. Elle s'avança vers elle et lui fit la bise.
On a du se croiser sur la route. Comment vas-tu ?
Poppy attendit la réponse de sa soeur en se tenant les mains et se balançant d'un pied à l'autre. Elle remarqua à quel point sa soeur était habillée. Elle hocha la tête avec des grands yeux.
Wha, t'es classe Aza.
Et comme pour se rassurer, une main alla toucher sa casquette Star Wars. Maintenant, elle se sentait un peu bête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMINISTRATRICE ▪ le brin de folie
ADMINISTRATRICE ▪ le brin de folie
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis arrivé(e) à New York le : 24/02/2016 . J'ai envoyé : 731 mails. J'ai : 25 Actuellement, je gagne : 988 dollars. On me confond souvent avec : la merveilleuse lucy hale. Je dois mon jolie minois à : blasphemy et mon pseudo sur la toile est : .STAY PRETTY.

▪ Multis-comptes ▪ : Pryma me suffit amplement.

Re: Sisters share chilhood memories and grown up dreams (Fitz family), Mer 6 Avr - 13:11

Hier soir, Pryma a annulé tout ses plans pour se rendre chez son père. Non, non, c'est parents n'était pas divorcé même si la brunette se demandait quand ça allait se passer. Sa mère ? C'est seulement une inconnue à ses yeux. La seule action qu'elle a pu faire c'est de donner la vie à son frère, ses soeurs et elle. C'est tout. Pryma ressentait se grand vide au fond d'elle, mais qui blâmer pour l'absence d'une mère ? Son père ? Oh que non ! Pryma, c'est cette jeune femme qui a encore un âme d'enfant et qui a des étoiles pleins les yeux en voyant son paternel. Certes, il n'était pas très présent pour ses enfants, mais dès qu'il le pouvait il passait le maximum de temps avec eux et elle en gardait des bons souvenirs. Mettant des affaires dans son sac, ce weekend elle allait le passer avec son père. Annulant les soirées de prévues et la journée shopping. Attrapant ses clés de voiture, elle n'a pas perdu une seule minute pour traverser Manhattan et se rendre dans le quartier le plus uppé de la grosse pomme. Autant dire que les Fitzgerald ont toujours eu les moyen d'avoir un certain luxe et un certain train de vie. Arrivant devant la maison familiale bien trop grande pour ses parents, elle fut surprise de voir déjà deux voitures sur le parking. Les voitures de ses soeurs. Un grand sourire se dessinait sur ses lèvres et à peine garé elle prenait ses affaires en accélèrent la cadence pour voir ses soeurs adorées. Un moment de famille agréable à l'horizon et une opportunité pour elle d'avouer à ses soeurs qu'elle va se marier dans pas longtemps. Une nouvelle qui risquerait d'en surprendre plus d'une vu qu'on côté volage et surtout ne croyant pas vraiment à l'amour. Pryma entrait dans cette grande maison en hurlant « DEVINEZ QUI VIENT D'ARRIVER ! » laissant tomber ses affaires sur le sol, elle ne perdait pas une seule seconde en tournant sa tête à droite et à gauche pour trouver la présence de ses soeurs. Une recherche qui n'a pas durée plus de trois minutes. Regagnant la salle de réception, elles étaient là. « Az ! Poppy ! » autant dire que la délicatesse n'est pas son fort vu qu'elle venait de foncer dans le tas pour serrer très fort ses soeurs « Vous m'avez tellement manqué les filles. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sisters share chilhood memories and grown up dreams (Fitz family),

Revenir en haut Aller en bas
 
Sisters share chilhood memories and grown up dreams (Fitz family)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maurice G. Dantec – Satellite Sisters
» dupe stellite dreams
» Les Ross Sisters
» Yellow - Limited Pharaohs curse ver. Grown Up Belle [Explorer Boy]
» Nouvelle série JLA : "Dreams 1 Rêve 2 Vies" 06/01/2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ COSMOPOLITAN :: New york city :: Manhattan :: The housing neighborhood-
Sauter vers: